• Le Caviste Baroudeur

Revue d'un petit cadeau du Danemark

J'aime quand on m'offre des bières. Je ne recherche pas spécialement les cadeaux, mais une bouteille ; de la bière, du vin, du whisky ; ça me va. Parfois je dois admettre que je mets un peu de temps pour déguster.

Sauf cas particulier : soirées, festivités, blues, envie d'être plus endurant, je me limite à une bière par jour. Que je partage en général avec Mme dans un ratio de 70/30. Pas juste ? Vu la différence de gabarit entre elle et moi, le ratio est plus que juste.

Le vin, je le garde pour le weekend et encore pas tous les weekends. Non c'est pour les cas particuliers, soirées, festivités, blues, envie d'être encore plus endurant. Donc je prends mon temps. C'est une attitude maison, prendre son temps. Pas parce je suis mou, je fais tout très vite, mal, mais vite et ensuite j'ai du temps, donc je prends mon temps.

Quand François me porta cette bière qu'il avait rapporté de son voyage au Danemark, je fus très content et je te remercie encore.

Un stout danois, noir, dans une belle bouteille et en plus en 0,50 je fus comblé. Je ne connaissais pas cette brasserie, Krenkerup. Du Danemark je connais surtout Carlsberg, car ils ont longtemps été le sponsor de Liverpool FC pendant les années 90, plutôt début 90. Carlsberg possède aussi Tuborg, mais ne rentrons pas dans les méandres des multinationales de la bière, ce n'est pas le propos et franchement c'est à y perdre la tête.

Ce que je connais de Krenkerup, oui c'est dur à dire comme Kripsrolls, on reste dans la céréale. Donc ce que je connais de Krenkerup, c'est ce que m'en a dit François car il a acheté ce stout sur son lieu de production et les quelques infos que j'ai glanées sur le net et IG. Je ne peux rien en dire d'autre à part ce que j'ai pensé de cette bière, car si j'écris ce texte, tu l'auras bien compris c'est que j'ai bu cette bière. Seul ! Un soir, en semaine, pendant que j'émondais. Il y a des belles applis dico sur le playstore.

Comme tu peux le voir sur la photo qui illustre ce texte, la bière a une jolie robe noire, c'est sexy les robes noires, surmontée d'une épaisse mousse, crèmeuse, compacte, tenace. On dirait un beau et froid café ! Le 1er nez nous apporte de légères notes de torréfié, de malts cuits, pas de grillé mais du chocolat...c'est important de noter le nez.

L'attaque est assez douce, légère, fruitée, avec une petite acidité qui ferait dire à Marjorie « c'est un porter » ! Hum ! Entre le nez et la première gorgée on a envie de dire que ce stout est un porter, on chipote mais c'est important quand on sélectionne des bières.

Une fois passé ce côté fruit noir légèrement acidulé vient une amertume très contenue, très serrée et timide, qui dit bonjour d'un léger sourire mal assuré avant de se retirer pour laisser une agréable sensation en bouche.

La première gorgée est bien passée, ce fut souple, facile à boire, sans rudoiement. En bouche le chocolat revient bien, domine facilement le bouquet. Des notes de cuisson apparaissent, mais pas de grillé comme ce mauvais café que je viens de boire. Les grains n'étaient pas torréfiés mais vraiment carbonisés, bref. La bière s'écoule sans problème, pendant que je forge ma conviction sur le fait que ce stout est un porter.

Et puis je reprends une rasade. Je précise avant de continuer que la bière était ouverte depuis une bonne demi heure, oui je prends mon temps aussi quand je bois sauf cas particuliers ; soirées, festivités, blues, où quand le besoin d'être endurant est là, soudain, proche et très précis, une rasade de whisky et hop c'est la barre des 5 minutes qui sera franchie.



Donc je reprends une rasade. Je précise que lorsque j'ai bu cette bière la Date Limite d'Utilisation Optimale courrait jusqu'au 12/12/19 encore un mois donc.

Je repris donc une rasade en me levant du canapé pour mouvoir mes jambes et là bam c'est tombé comme un cheveu sur la soupe, comme une merde de gabian sur mon nouveau hoodie (true story) comme une facture imprévue alors que tu te félicites d'avoir mis 300 balles de côté. Ce qui venait de tomber c'était un putain de goût de carton mouillé. Oui là ; nettement présent dans ma gorge. Mon pied s'arrête, mon corps note cette impression. Fuck bière oxydée ! Je bricole, tourne, reviens au canapé, reprends une rasade et bam.

Ce goût restera jusqu'à la fin et gâchera un peu mon plaisir mais pas trop, car c'est très léger. Juste perceptible pour moi, peut-être cette bière eut été imbuvable pour d'autres et fabuleuse pour encore d'autres. Pour moi disons le clairement elle fut bonne, agréable, bienvenue dans cette soirée d'émondage. Ce petit défaut, bon ça arrive, ce n'est pas flagrant, la bière vient de loin, elle a été brassée il y a de nombreux mois, c'est comme ça, la bière est un produit vivant. Ce petit goût il m'enchante presque, déjà de le noter et de me dire que c'est qui arrive quand une bière vit, qu'elle quitte sont lieu de production pour rejoindre une contrée lointaine et devient un cadeau. la petite oxydation de cette bière venue du nord je l'aime comme les petites courbatures après le sport, ça fait mal mais on en tire un vrai plaisir.

J'ai aimé boire cette bière car c'est François qui me l'a offerte et si je ne connais pas François depuis longtemps je l'apprécie bien plus que beaucoup, il m'a bien plus que beaucoup encouragé dans mon projet, de plus (oui il y a beaucoup de plus mais il faut, c'est un impératif, mettre des mots positifs dans les phrases sur les personnes qui le sont et bien entendu inversement) il a un palais très bien travaillé. Bien plus, il est très bon bassiste !

Je suis un dégustateur positif, toujours, tout le temps. A moins de tomber sur une bouse comme la Anytime IPA de Meantime qui fut une chose sans nom car j'ai du respect pour la merde qui à l'honneur de quitter l'endroit où elle née pour ne pas gêner les primo occupants, ce que ne fait pas la Anytime IPA, je ne suis pas trop sévère .

Donc voilà quoi pour parler en français moderne, très belle note pour cette Krenkerup. Je valide !!

69 vues

Assez de toujours trouver les mêmes bouteilles chez vos cavistes & épiceries fines ?

Découvrez des produits de qualité, hors du commun parfois rares car mes choix ne se font pas sur catalogue, je vais à la rencontre de chaque producteur, de ceux qui gagnent à être connus. Je vous propose les bonnes bouteilles d'Occitanie, des vins de vignerons indépendants, des spiritueux locaux, des bières artisanales mais aussi des sirops bio et des produits du terroir.

Je suis un commerce de proximité du Narbonnais et j'effectue personnellement les livraisons sur Narbonne, Coursan, Salles d'Aude, Fleury d'Aude, Narbonne-Plage, Saint-Pierre la Mer, Gruissan, Armissan et Vinassan.

CONTACT

06 52 84 63 75

lecavistebaroudeur@gmail.com

BOUTIQUE

LA CAVE DU BAROUDEUR

7 ter - Boulevard Victor Hugo

11430 - GRUISSAN Village

HORAIRES

Lundi : fermé

Du mardi au jeudi :

10:00–12:00 / 15:30–19:30

Vendredi et samedi :

10:00–12:00 / 15:3020:00

Dimanche : fermé

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation d’alcool est vivement déconseillée aux femmes enceintes. La vente d'alcool à des mineurs de moins de 18 ans est interdite.

En accédant à nos offres, vous déclarez avoir 18 ans révolus.

© 2019 par le caviste baroudeur